Le Lion Noir

Comme une odeur de soufre

1932. Une bombe explose dans le vieux corridor de la littérature, l’ébranle. Un manuscrit bien singulier, épais comme l’épiderme d’un pachyderme, et dont les pages sont attachées cahin-caha par quelques pinces à linge, tombe sur le bureau d’Eugène Denoël. Voyage au bout de la nuit . Pas de nom, pas d’adresse, juste un style, un style… éruptif  ? tempétueux ? Innommable. C’est une âme torturée qui hante ces pages, qui crie sa détresse, qui a mal aux autres, une âme bénie, une âme maudite jusqu’à la fin des temps. Louis-Ferdinand Destouches, voilà le coupable. Le rejeton de Marguerite Guillou et Fernand Destouches pousse son premier vagissement à Courbevoie, au bord de la Seine, le 27 mai 1894. Lire la suite