« Des mots magiques, des mots tactiques qui sonnent faux » *

Le but des quelques lignes qui suivent n’est ni de railler l’« engagement » politique, ni de brocarder telles ou telles initiatives, et encore moins de minimiser les victoires collectives contre le patronat. Il s’agit de remettre en question quelques concepts ambigus qui entretiennent les logiques de dominations, de refuser les principes partisans obsolètes qui segmentent les luttes, bref de préparer le grand dépoussiérage de printemps. Lire la suite