Quatre pattes bon ! Deux pattes mieux !*

Le procès des 9 membres de la confédération paysanne, poursuivis suite à une action sur la ferme des 1000 vaches près de Drucat, m’a fait découvrir l’existence des fermes-usines, comparable à la ferme-usine des 3000 porcs dans l’Oise. L’arrêt de la Cour d’appel d’Amiens, qui bien que réduisant les peines prononcées en 1ère instance maintient la condamnation des syndicalistes, montre la volonté de l’État de développer ce modèle agro-industriel en France, en s’inspirant en partie du mode d’élevage industriel bien implanté en Bretagne. Lire la suite