Paresser pour mieux agir

Péché mortel selon la religion, la paresse souffre d’une connotation très négative. Aujourd’hui alors que nous vivons dans une société du chiffre, et où l’artisanat est remplacé par un travail dépossédé de toute émancipation, il est très mal vu de ne pas s’occuper, de laisser du temps au temps, d’être libre de toute pression professionnelle et sociétale. Lire la suite

Oisiveté, légèreté et sérénité

    La vision de mille vaches sans prairie persiste, tandis que le train des idées illusoires de la gauche tourne en rond entre retour au protectionnisme, nationalisation des banques, allocation universelle sous-tendue par la croissance présupposée incessante du PIB…
Loin de ces visions sophistiquées et audacieusement téméraires, il est possible d’affirmer que la re-définition du travail (« moyen de » ou fin en soi) est un enjeu social majeur et que cette affaire est largement évacuée par la plupart des formations politiques actuelles, qu’elles soient partisanes, syndicales ou associatives. Lire la suite