Hé, Maurice ! T’en penses quoi ?

Maurice doit opiner. Après s’être acquitté de sa servitude quotidienne, il papote avec ses collègues autour d’une bière et doit confectionner, en le justifiant, un point de vue sur l’exécution des journalistes de Charlie Hebdo. L’événement est trop important pour qu’ il puisse ne pas avoir et émettre un avis. En tant que citoyen de la démocratie d’opinion, Maurice est assujetti à la production routinière d’avis qu’ il est sommé de répandre au grès de ses interactions sociales. Lire la suite