Les nouvelles aventures du mouvement lycéen

Militer dans les lycées peut sembler complexe. Face aux risques d’exclusions, à l’absence de collectifs organisés et la dépolitisation, nous pourrions nous dire que les lycées ne bougeront plus comme au temps du CPE. J’ai pu croire, l’an dernier, que nos blocus (souvent ratés) contre parcoursup’ étaient le summum de notre puissance de feu. Je me suis trompé. Lire la suite